Article sur Emotéo Dans Pulsation

Mar 17, 2015

Impossible de trouver de l’aide psychologique quand vous en avez besoin ? Téléchargez Emotéo sur votre smartphone ! Cette application développée par les Drs Paco Prada, Julien Zimmermann et Gérald Bouillault du service des spécialités psychiatriques, aide les personnalités borderline à gérer leurs crises 24h/24. «Cela ne remplace évidemment pas une relation avec un thérapeute. C’est juste un outil de plus au service des patients», précise d’emblée le Dr Prada. Mais ça marche comment? Très simplement. Les degrés de stress (ou de tension) sont notés sur une échelle de 1 à 10. L’utilisateur estime son propre niveau et clique sur le numéro correspondant. L’application propose alors des exercices de relaxation, basés en grande partie sur la méditation mindfulness, ou pleine conscience en français, et adaptés à l’état émotionnel du patient. «L’utilisation des techniques mindfulness pour le traitement des personnalités borderline a été développée par une psychiatre américaine, la Dre Marsha Linehan, qui souffrait elle-même de ce genre de trouble. Leur efficacité, pour ces cas, a depuis été démontrée par des études scientifiques», appuie le Dr Prada.

Décalage horaire

L’idée de créer cette application est partie d’un constat: les horaires des consultations psychiatriques et les phases critiques des patients borderline sont en complet décalage. En effet, une étude menée par le Dr Nader Perroud, médecin adjoint agrégé et responsable du programme Troubles de la régulation émotionnelle (TRE) a montré que les crises surviennent le plus souvent entre 22 heures et 3 heures du matin. Ce n’est pas un hasard. C’est en soirée, en général, que les interactions sociales, avec les amis, les partenaires ou les concubins sont les plus intenses. Or une caractéristique des personnalités borderline est leur difficulté à gérer les relations avec autrui, en raison d’une extrême vulné- rabilité aux émotions. «Elles sont vite dans l’excès: un ami ou une amie ne répond pas à un SMS? Elles s’imaginent déjà en pleine rupture», illustre le Dr Prada.

Scarifications

Et quand la tension devient trop forte, ces patients recourent à l’un des seuls moyens « efficaces» dont ils disposent pour la faire baisser: l’automutilation. Le plus souvent, ils s’entaillent la peau jusqu’au saignement. En réponse à ce comportement extrême contre l’angoisse, Emotéo propose des exercices qui procurent aussi des sensations fortes, mais sans danger. Comme tenir la main sous l’eau froide, serrer un glaçon dans le poing, etc. Les patients peuvent ainsi détourner leur attention des pensées qui déclenchent une éruption émotionnelle. «C’est un outil facile d’emploi, toujours à portée de main, qui peut leur éviter de recourir à des comportements portant atteinte à leur intégrité physique», souligne le psychiatre. Financée par la Fondation privée des HUG (ex-Artères), coproduite par le service de la communication digitale, cette application est utilisée depuis la fin de l’année dernière par une vingtaine de patients. «Les retours sont très favorables jusqu’ici», se félicite le Dr Prada. Une étude médicale approfondie a été lancée pour faire la preuve de son efficacité sur des bases scientifiques. Cette recherche devrait durer environ trois ans. Emotéo est disponible sur App Store.

 
 
 
 
 


Mots-clés:
Catégorie: News