Technologie et pollution

Nov 20, 2020

Internet est un vrai repère de vidéos de chats, de selfies à la plage et tout plein d’autres choses excitantes. Mais savais-tu qu’internet, s’il était considéré comme un pays, serait le 5ème plus grand émetteur de CO2 mondial ? Savais-tu, aussi, que les technologies de l’information et de la communication (réseaux sociaux et messages en bref), consomment 10 % de l’électricité dans le monde ? 

 

Mais quelles sont les véritables causes de la pollution, quand il est question du numérique ? 

Selon un rapport de GreenIT, ce sont principalement ces 6 éléments : 

  1. Fabrication des outils électroniques (trouver les matières premières, construction des téléphones et ordinateurs...
  2. Consommation électrique de ces équipements 
  3. Consommation électrique du réseau (refroidissement des serveurs, management du data...)
  4. Consommation électrique des centres informatiques
  5. Fabrication des équipements réseau
  6. Fabrication des équipements hébergés par les centres informatiques (serveurs, etc.)

Selon l’agence de la transition écologique française, un ou une internaute c’est “1000 requêtes par an, soit 287 000 tonnes de CO2 ou l’équivalent de 1,5 million de km parcourus en voiture”. Cela montre donc bien l’impact de notre consommation du numérique sur la planète 

 

Comment fait-on pour réduire son impact sur internet alors ? 

On peut installer ces applications qui permettent de réduire son impact :

  • Ecosia, C’est un projet qui se veut éthique sur tous les points : favorable au climat avec un projet d’enlever 1 kg de CO2 par recherche sur ecosia grâce à la plantation des arbres, une parité au niveau de ses développeur.e.s, une grande transparence vis-à-vis de l’utilisation de leurs ressources et un grand respect de notre vie privé.
  • Lilo, qui s’engage à utiliser une grande partie des bénéfices engrangés pour soutenir des projets sociaux et environnementaux
  • Forest, qui lorsque tu n’utilises plus ton téléphone s’engage à planter des arbres pendant que tu te concentres sur des tâches n’impliquant pas ton gadget !

 Eviter le stockage de trop d’informations, car cela fait dépenser beaucoup d’énergie aux serveurs. Donc on peut :

  • Nettoyer sa messagerie en supprimant les mails, car un mail stocké émet 10g de CO2 par année de stockage 
  • Limiter votre stockage sur le cloud

 Eviter les dépenses d’énergie peu utiles. Pour cela on peut :

  • Se désabonner des newsletters que l'on ne lit pas: un mail envoyé émet 19g de CO2 
  • Paramétrer ses appareils numériques en mode économie d’énergie 
  • Limiter le visionnage de vidéos / de la télévision sur internet
  • Éteindre sa box wifi et les autres appareils électroniques quand ils ne sont pas utilisés

 Et bien sûr, à cela on peut ajouter qu’il nous faudrait toujours recycler nos appareils électroniques plutôt que de les jeter, acheter des appareils de seconde main et bien sûr contrôler son usage des outils numériques (évaluation du temps passé, monitoring).

 

Bonne chance pour ta transition écologique !



Mots-clés:
Catégorie: News